Jeu de l’oie « le parc Stalingrad, Pantin »

Un jeu pour partager un diagnostic d'usages
ENSA Paris Val de Seine

 Recommander cette page

 

 

Enregistrer au format PDF
Le jeu en quelques mots

Pour faire découvrir aux usagers du parc Stalingrad la diversité des utilisations du parc à d’autres moments de la journée, d’autres endroits...

Description détaillée

Ce jeu est le fruit d’un travail d’observation des usages d’un parc public par des étudiants, qui a mis en avant la pluralité des usagers et de leurs usages :
« Le lieu était, pour les personnes que nous avons interrogées, un véritable poumon vert dans la ville, un terrain de jeu, de détente, de rencontre, de passage, voire un raccourci utile lorsqu’on va faire ses courses. »

A l’issu de ce travail, les étudiants se sont demandés comment transmettre les observations faites sur place, de façon didactique et graphique. Le jeu de l’oie est la réponse apportée. Il résume de façon ludique les différentes observations, anecdotes, et dessins produits pour analyser une journée de terrain dans le parc en question.
Il pourrait être joué dans le parc, aux beaux jours, pour faire réagir les usagers sur leur connaissance des autres utilisations du parc.

— 
Concepteurs : Madeleine Fabre, Julen Lamiable, Sofia Rubinstein, Elio Salomon

— 
Format du jeu : un plateau conçu pour être imprimé sur un A1
Durée d’une partie : 30 minutes
Nombre de joueurs possible : de 2 à 6 joueurs

Objectif pédagogique

Partager de façon ludique les différentes observations, anecdotes, et dessins produits résumant les différents utilisations du parc avec ses usagers.